La commission des affaires culturelles de l’Assemblée nationale a adopté, le 20 février, les conclusions de deux députés d’une “mission flash” sur “les nouvelles charges en matière de sécurité pour les festivals et les salles de spectacle”. Des préconisations qui tombent à point nommé alors que deux syndicats demandent l’annulation de la circulaire de Gérard Collomb du 15 mai 2018 relative à l’indemnisation des services d’ordre qu’ils accusent d’être “un prétexte pour réévaluer à la hausse la facturation des prestations, au point de fragiliser l’équilibre financier de certains évènements, y compris les plus réputés”. Les mesures de sécurité représentent un surcoût de l’ordre de 3% pour les festivals de musiques actuelles et la mise en place du fonds d’urgence après les attentats de 2015 ne suffit pas à le compenser.

Source : Sécurité des manifestations culturelles : la mission flash de l’Assemblée plaide pour des clarifications

X