communiqué
Suite au reportage dévoilant les atrocités vécues par les migrants en Lybie, leurs situation d’esclaves, leurs détresse, DJOKLA s’est senti touché au plus profond de son être.
Sa douleur et sa peine était telle qu’il lui fallait trouver le moyen de l’exprimer et de crier au monde à quel point il était impossible, inacceptable, inconcevable qu’en 2018, encore, l’esclavage puisse exister.
C’est dans ce contexte qu’est né RESPÉ POU LIMANITÉ / RESPECT FOR HUMANITY.
À travers ce single, DJOKLA crée un subtil mélange qui répand amour et tolérance.

biographie
Dans un esprit qui navigue entre les sonorités créoles des Caraïbes, les harmonies africaines et les mélodies brésiliennes, le chanteur et claviériste, DJOKLA, explore la musique contemporaine.
C’est en puisant dans les résonnances traditionnelles de son pays natal, la Martinique, qu’il exprime sa Force.
Lorsque DJOKLA s’évertue à fondre et confondre l’Authentique au Moderne, il en ressort un panaché musical riche en couleurs, sur des rythmes détonants.
Inspiré de ses racines caribéennes, du tronc afro-américain et des branches européennes, il aborde des thèmes, des chants et des rythmes de manière profonde, ludique et festive.
La musique de DJOKLA est Vie, Amour, Espoir…
C’est en sillonnant les routes et les airs d’Europe et des Antilles, en première partie d’artistes prestigieux tels que Salif Keita, Tiken Jah Fakoli, Olodum, Kali ou bien encore Yvon Anzala que DJOKLA, avec ses groupes du moment, s’affirmera et prouvera incontestablement qu’il est un Incroyable, un Original chanteur et musicien.
Nancy Jazz Pulsations, le Festival Artefact (Strasbourg), le PopKomm (Berlin), le Baladin Festival (Italie), le Festival de Cannes sont des évènements auxquels DJOKLA a participé.
Il a également joué dans des salles de concert parisiennes telles que le New Morning, l’Orange Bleue ou le Sentier des Halles.
Et… Novateur, missionnaire, il crée, revisite et expanse des rythmes authentiques où chacun se reconnaît, inspiré par des géants tels que Eugène Mona et le groupe Kassav’….
Sur scène ? On est pris dans l’engrenage !
Les choristes mettent la main au swing, accompagnant les musiciens en faisant résonner d’impressionnants bidons bleus recyclés sur lesquels elles tambourinent à cœur joie.

X