autoportrait
Après deux premiers opus sortis en 2016 et 2018 — white stairz — et — l’ile noire — et des concerts dans toute la France (printemps de bourges, bars en trans, francofolies de la rochelle, festival cabaret vert, le trabendo, 1988 club…), les deux rémois reviennent avec leur nouveau morceau — rien n’a de sens — issu du futur disque éponyme (sortie automne 2020) construites comme une oscillation entre rêve et réalité, entre mélodies abyssales et lumineuses, leurs chansons nous plongent dans des souvenirs brumeux, comme dans ces instants étranges, où, abandonnés à un demi sommeil, rien n’est rêvé mais tout nous parait irréel c’est dans ces images fragmentaires, sur la vague des rêves, entre plein soleil et plein sommeil que rouge congo nous sème, et nous laisse au pays des merveilles


ROUGE CONGO

pop / Reims

X
X