Alors que l’industrie de la musique rémunère mal les artistes à part les superstars du moment, ceux-ci cherchent une relation privilégiée et dans la durée avec leurs fans.

Le rebond du marché de la musique grâce au streaming est bienvenu pour le secteur des médias qui a peut-être le plus souffert de l’impact d’Internet. Mais alors que 1 million de streams – ce qui est beaucoup – rapportent entre 2.000 et 15.000 euros à un groupe ou un chanteur en fonction du contrôle qu’il a sur ses droits, les plate-formes vidéos comme YouTube ou musicales comme Spotify ne permettent de vivre qu’à une minorité…

Source : Quand les musiciens monétisent leurs fans en direct – Les Echos

X