présentation du nouveau programme de la Commission européenne pour les secteurs de la culture et de l’audiovisuel : Europe Créative 2014-2020 @ Strasbourg

Le 21 février, le bureau Europe Creative Strasbourg organise un après-midi de présentation du nouveau programme de la Commission européenne pour les secteurs de la culture et de l’audiovisuel : Europe Créative 2014-2020.
Cette rencontre s’adresse à l’ensemble des acteurs, créateurs, professionnels, collectivités des secteurs culturels et créatifs.
Il s’agira de comprendre les nouveaux enjeux du programme et de présenter les deux volets du programme ; le volet MEDIA qui s’adresse au secteur audiovisuel et le volet Culture à destination du secteur culturel et créatif.

Pour vous inscrire
Merci d’envoyer une confirmation de participation à media @ strasbourg.eu d’ici le 18 février 2014.

Au programme

15 h
Europe Créative: objectifs et enjeux du programme en présence de représentants de l’Agence exécutive Éducation audiovisuel et culture

16 h
2 ateliers au choix MEDIA & Culture

17h30
Cocktail

Invitation21fevrier

La culture européenne, le cinéma, la télévision, la musique, la littérature, les arts du spectacle, le patrimoine et les domaines connexes bénéficieront d’un soutien accru du nouveau programme Europe créative de la Commission européenne, approuvé le 19 novembre par le Parlement européen et le 5 décembre 2013 par le Conseil de l’UE. Avec un budget de € 1,46 milliards d’euros pour les sept prochaines années – 9% de plus qu’actuellement – le programme donnera un nouvel élan aux secteurs culturels et créatifs, qui sont une source importante d’emplois et de croissance.

Europe créative: Vidéo 2014


Tous les  appels dans le cadre du nouveau programme sont en ligne.

Europe créative financera jusqu’à 250 000 artistes et professionnels de la culture, 2 000 cinémas, 800 films et 4 500 traductions de livres. Le programme lancera également un nouvel outil de garantie financière permettant aux petites entreprises culturelles et créatives d’accéder à jusqu’à 750 M € de prêts bancaires. Androulla Vassiliou, commissaire européenne à l’éducation, de la culture, du multilinguisme et de la jeunesse, se félicite du vote d’aujourd’hui et a déclaré:

«Cet investissement est une excellente nouvelle pour l’industrie cinématographique, la culture et les arts, et pour le public européens. Europe créative permettra à nos secteurs culturels dynamiques la création de nouveaux emplois et de contribuer davantage à l’économie de l’UE. Elle permettra à des milliers d’artistes talentueux d’atteindre de nouveaux publics en Europe et au-delà, tout en promouvant la diversité culturelle et linguistique. En plus de fournir des niveaux considérables de dons, de notre facilité de garantie sera favoriser l’accès au financement pour les centaines de petites entreprises », at-elle ajouté.

«Europe créative», pourquoi un tel programme?

L’Europe se doit d’investir davantage dans la culture et la création, car celles-ci contribuent de façon significative à la croissance économique, à l’emploi, à l’innovation et à la cohésion sociale. Le programme «Europe créative» préservera et défendra la diversité culturelle et linguistique, tout en renforçant la compétitivité des secteurs de la culture et de la création.

«Europe créative»

Aide les secteurs de la culture et de la création à tirer parti des atouts de l’ère numérique et de la mondialisation; Permet aux secteurs d’exploiter tout son potentiel et de contribuer ainsi aux objectifs de la stratégie Europe 2020, à savoir une croissance durable, l’emploi et la cohésion sociale; Ouvre la voie vers de nouvelles perspectives, de nouveaux marchés et de nouveaux publics à l’échelon international; S’appuie sur la réussite des programmes MEDIA et Culture.

«Europe créative»: ce qui fera la différence

  • Une aide financière accrue pour que les artistes et les professionnels de la culture développent leurs compétences et travaillent en dehors de leurs frontières nationales;
  • Davantage de financements pour des activités culturelles transnationales organisées entre États membres et avec des pays tiers;
  • Des programmes de soutien adaptés aux besoins spécifiques des secteurs de l’audiovisuel et de la culture dans l’Union européenne;
  • Des facilités d’accès aux capitaux privés, grâce à des garanties;
  • Un soutien à la compétitivité de l’Europe dans les domaines culturel et cinématographique, conjugué à la préservation de la diversité linguistique et culturelle.
  • Un renforcement de l’expertise bancaire dans les secteurs de la culture et de la création;
  • Un soutien à la compétitivité de l’Europe dans les domaines culturel et cinématographique, conjugué à la préservation de la diversité linguistique et culturelle.

Prochaines étapes

Le programme entrera en vigueur dès janvier 2014. Les premiers appels dans le cadre du nouveau programme sont déjà publiés sur notre site.

X
X