autoportrait

Depuis sa formation, le trio IPPON s’est lancé dans une quête sonore où réverbération, synthétiseurs, guitares saturées et boîtes à rythme fusionnent en une masse sonore exploratoire. Alors que les rythmiques empruntent l’autoroute du krautrock allemand, les guitares attestent quand à elles de la survivance d’une musique tribale, brute et contemporaine. Des cristaux scintillent, de la lumière jaillie des costumes, et le spectateur entre dans une danse aux couleurs dorées.

X