Et si elle aidait les tout-petits à développer leur vocabulaire ? Mode d’emploi avec Claudia Kespy-Yahi, fondatrice des crèches musicales cap enfants.
« Un bébé entend des sons qu’un adulte ne perçoit pas. À 6 mois, il reconnaît les voyelles courtes et longues du finnois mais aussi la différence entre les quatre “ma“ du chinois ! De 9 à 12 mois, l’enfant se focalise sur sa langue maternelle et son environnement proche. S’il n’est pas stimulé avec une grande diversité de sonorités, il perd progressivement cette capacité auditive universelle ainsi que celle de parler une langue étrangère sans accent

Source / Lire la suite : Les bienfaits de la musique sur les enfants

X
X