La hausse des revenus du streaming permet de compenser la baisse du marché physique, amortie cette année par les ventes exceptionnelles de l’album posthume de Johnny Hallyday.

Le streaming, moteur de la croissance retrouvée du marché de la musique en France, a rapporté plus de la moitié de ses revenus pour la première fois en 2018. Des abonnements payants à la concurrence des plates-formes gratuites, il cristallise les enjeux d’un secteur en rémission.

Source : Le streaming représente désormais plus de la moitié des ventes de musique en France

X