Le ministère de la Culture publie l’édition 2022 de l’Observatoire de l’Egalité

communiqué 

Depuis 2017, le ministère de la Culture a mis en œuvre des actions concrètes de lutte contre les inégalités liées au genre.

L’Observatoire de l’égalité entre femmes et hommes dans la culture et la communication, qui mesure, depuis 2013, la part des femmes dans l’administration, les institutions et les entreprises culturelles et médiatiques, s’inscrit pleinement dans ce mouvement. Né d’une volonté d’objectiver la place des femmes dans les professions, l’accès aux moyens de production et la consécration artistique, l’Observatoire permet de mesurer les progrès réalisés mais aussi d’identifier les secteurs où les freins persistent.

Cette année paraît la dixième édition de l’Observatoire, à l’occasion de la journée internationale des droits des femmes du 8 mars 2022.

Cette nouvelle édition sur les chiffres et données de 2021 montre que la parité est en voie d’être atteinte au ministère de la Culture, au sein des opérateurs nationaux et dans l’audiovisuel public. On compte ainsi :

  • 38%[1]  de femmes à la tête des établissements publics de la culture (contre 30% en 2017) ;
  • 41% de femmes directrices des affaires culturelles (DRAC) (contre 24% en 2017) ;
  • 68% de femmes à la direction des 41 musées nationaux (contre 47% en 2017) ;
  • 3 des 5 postes de présidence des entreprises de l’audiovisuel public occupés par des femmes.

Une situation disparate selon les secteurs : 36% de femmes dirigent les établissements de la création artistique soutenus par le ministère de la Culture, soit 7 points de plus qu’en 2017. Ainsi, les femmes sont plus nombreuses que les hommes à la tête des Frac et des centres d’art. Les centres dramatiques nationaux, quant à eux, enregistrent une nette progression : 42% de femmes à leur tête contre 21% en 2017. En revanche, les efforts doivent être poursuivis pour les centres nationaux de création musicale, les centres chorégraphiques nationaux, les opéras et les scènes de musiques actuelles.

Concernant l’accès des femmes aux moyens de création et production, dans le secteur du cinéma, 40% des avances sur recettes ont été attribuées par le CNC à des femmes réalisatrices (contre 32% en 2017) et dans le spectacle vivant, 36% des aides déconcentrées ont été attribuées à des femmes (contre 33% en 2018).

Source / Lie la suite : Le ministère de la Culture publie l’édition 2022 de l’Observatoire de l’Egalité

Chargeur En cours de chargement…
Logo EAD Cela prend trop de temps ?

Recharger Recharger le document
| Ouvert Ouvrir dans un nouvel onglet

Télécharger [1.53 MB]

 

X
X