Quinze ans après la loi Aillagon sur le mécénat, l’argent privé se fait de plus en plus présent dans les institutions publiques culturelles. Mais certains réclament aujourd’hui plus de transparence.

En 2024, l’entrée principale du Grand Palais, qui sera entièrement rénové, prendra le nom d’«entrée Gabrielle-Chanel». La décision, qui «récompense» les 25 millions versés par la marque pour les travaux de restauration, aurait été inimaginable il y a quelques années. Autre signe des temps, elle a créé peu de remous, alors que les 25 millions – une somme considérable pour la marque – ne représentent qu’une petite partie du budget global des travaux estimés à 460 millions d’euros

Source : Le mécénat, très actif mais mal en cour

X