Alors que les consciences écologiques s’éveillent dans un nombre grandissant de secteurs, le monde culturel, lui, est loin de s’être mis au vert. Entre transports, gaspillages et bâtiments non conformes, bilan d’un retard devenu gênant

Source : Le lourd bilan carbone de l’art contemporain – Le Temps

X