Comment Emil Berliner, le génial inventeur du 78-tours, a permis à un public de masse d’accéder à la musique.
Lorsqu’en 1896 Emil Berliner a l’idée de recourir à de la gomme-laque (une résine naturelle) pour créer des supports d’enregistrement sonore, une véritable révolution à la fois technique et culturelle s’amorce. Dix ans après l’apparition du gramophone, ses 78-tours, dont la laque sera remplacée quarante ans plus tard par du vinyle, transforment les usages de toute une génération. Contrairement à leur ancêtre, le cylindre phonographique, ces nouveaux supports permettent une reproduction et une commercialisation de masse. À travers son label discographique Berliner Gramophone, Emil Berliner va enregistrer les plus grands interprètes de son temps, à l’instar du ténor Enrico Caruso, le premier chanteur à se faire connaître internationalement grâce à ces disques.

X