Alors que les musiques actuelles vivent de profondes mutations, réseaux régionaux, syndicats, fédérations et structures ressources s’associent pour lancer une étude d’envergure nationale sur le développement d’artistes.

Cette étude vise à renforcer la connaissance et la reconnaissance de tous les acteurs qui concourent au développement des projets artistiques – de la musique enregistrée au live – de façon à mieux identifier les projets, à comprendre les réalités, rôles et spécificités de chacun, leurs interactions, ainsi que les freins et les leviers du soutien au développement d’artistes.

Pour cette étude, nous adressons une enquête à tous ceux qui contribuent à l’émergence et à la pérennisation des projets artistiques de musiques actuelles, quels que soient les domaines d’activités : accompagnement, management, production phono, édition, production et diffusion de concerts.

Que vous interveniez dans le secteur privé ou public, sur l’artistique, la mise en économie ou l’insertion des artistes… vous êtes concernés ! Les données que nous capitaliserons permettront de nourrir le débat public et les réflexions autour des outils nécessaires à la filière musicale, à sa diversité artistique et entrepreneuriale.

L’étude est réalisée de façon participative et partagée. Des temps d’échanges seront organisés autour des principaux résultats.

www.developpement-artistes.org


Qu’appelez-vous Développement d’Artistes ?

Nous appelons « Développement d’artistes », la fonction qui consiste à structurer le projet artistique et économique d’un ou plusieurs artistes dans le domaine des musiques actuelles à travers une diversité d’activités et de métiers.

A qui s’adresse cette étude sur le développement d’artistes musiques actuelles ?

L’étude s’adresse aux acteurs de la structuration artistique et économique des projets musicaux :

  • Producteurs de spectacles, tourneurs
  • Producteurs phonographiques et labels
  • Festivals
  • Editeurs
  • Lieux de diffusion
  • Managers/ Structures de management
  • Structures d’accompagnement
  • Tremplins

ATTENTION: les structures intervenantes qui facturent un service ne sont pas concernées par cette étude.

Quels sont les objectifs de cette étude?

Les mutations du secteur s’accélérant, les processus d’accompagnement et de production des projets artistique évoluent. Il est important de comprendre les réalités de ceux qui exercent ces métiers et de connaître les problématiques rencontrées par les entreprises. L’analyse des données qui en ressortira permettra de nourrir les débats sur l’avenir de nos filières et des outils dont elles doivent se doter.

  • Faire un état des lieux national sur les structures de production et de développement d’artistes
  • Disposer de données socio-économiques & le volume d’activités du développement d’artistes
  • Alimenter les discussions dans le cadre de l’actualité nationale
  • Valoriser les structures de production et leur rôle dans l’émergence de projets artistiques
  • Appréhender les modèles économiques et sociaux des entreprises
  • Observer les interactions et complémentarités entre les acteurs de la production phonographique, les producteurs de spectacles vivants et les lieux de diffusion.

Qui porte cette étude ?

L’initiative est portée par la Coopération des réseaux territoriaux Musiques Actuelles. Afin d’avoir une étude transverse et représentative, elle regroupe les organisations ressources de notre secteur (CNV, IRMA) , des fédérations de métiers (FELIN, FEDELIMA, RPM) et des syndicats professionnels (PRODISS, SMA, SNAM CGT).

Quelle méthode utilisez-vous ?

L’Observation participative et partagée (OPP) est une méthode d’observation qui établit un mode relationnel spécifique entre tous les participants (observateurs, observés et partenaires) tout au long de sa mise en œuvre aussi bien dans la détermination de ce qui est à observer que dans l’analyse.  C’est une méthode basée sur la coopération. Elle est participative car les acteurs observés prennent part  à son élaboration. Elle est partagée au sens où les résultats issus des observations font l’objet d’échanges avec les acteurs concernés, et de contributions en amont de la rédaction définitive.

Cette méthode repose sur un socle de principes validés entre les différents acteurs qui s’y impliquent. Les principes fondamentaux de l’OPP reposent sur la responsabilisation, l’implication et l’accompagnement des acteurs observés. Ils sont impliqués directement dans la gestion et la maîtrise de l’information qu’ils produisent (constitution des questionnaires, inventaire des problématiques, participation à l’analyse des résultats, etc.).

Les observés sont tout au long du travail d’enquête de véritables contributeurs participant à :

  • l’élaboration du questionnaire
  • la collecte des données
  • la production d’analyses menées collectivement (livrables)

Ces étapes sont préparées au sein d’un comité de suivi composé de représentants des différents métiers et territoires.

Les données recueillies sont :

  • propriété des contributeurs qui les ont produites
  • consultables et supprimables à tout moment
  • rendus anonymes dans le traitement statistique
  • présentées nominativement seulement avec accord des contributeurs

L’opérateur qui réalise les recueils/analyses est garant des principes :

  • déontologiques (anonymat, transparence et confidentialité)
  • méthodologiques (transmission, accompagnement des démarches)

Et Concrètement, comment ça se passe ?

LE QUESTIONNAIRE :
Le temps estimé pour répondre au questionnaire est de 1 heure (voire 1 heure 30 minutes) . Il est conseillé de vous munir des informations du formulaire CNV, de la DSN, et des comptes de résultats 2017.

QUELLES DONNÉES
Les données qui sont demandées à travers le questionnaire sont de plusieurs ordres :

  • Des données structurelles afin de comprendre les types de structures et leur modèle économique.
  • Des données sur l’activité afin de comprendre comment l’entreprise intervient dans le développement des artistes, le lien avec les artistes et les partenaires.
REPONDRE AU QUESTIONNAIRE
X