La plateforme de vente de la gigantesque base de données discographiques a changé le comportement des collectionneurs et des vendeurs de disques. Un business lucratif qui se nourrit de l’investissement désintéressé d’une communauté de passionnés.

Source : Discogs, disquaire ogre – Culture / Next

X