30% des clubs français ont fermé : la nuit que l’on connaissait est-elle définitivement perdue ?

430 fermetures de clubs et boîtes de nuit en moins d’un an. Les chiffres avancés ces derniers jours par plusieurs syndicats d’établissements font froid dans le dos, mais masquent également la complexité d’un secteur en crise depuis plus de vingt ans. Entre manque de visibilité total, pessimisme et espoirs permis, le monde de la nuit tente de subsister sous perfusion. Mais pour combien de temps ? Et à quel prix ?

Source / Lire la suite : 30% des clubs français ont fermé : la nuit que l’on connaissait est-elle définitivement perdue ?

X
X