avec Laurent Galandon et Jeanne Puchol, pour la BD Interférences aux éditions Dargaud.

Interférences évoque l’esprit de mai 68 quelques années après, en 1973, dans l’effervescence des radios pirates qui mènent un combat contre le monopole d’état. Deux amis, Alban et Pablo, se lancent dans l’aventure des radios libres avec l’envie de partager la musique qu’ils écoutent, absente des ondes officielles, et donner la parole à ceux à qui on ne la donne pas. Leur projet : « Radio Nomade ».

Source : Laurent Galandon : “Si le mouvement post 68 des radios libres s’est cassé les dents, aujourd’hui il existe encore plus de 600 radios associatives, les petites-filles des radios pirates”

X