autoportrait
Prokop & The Alrights est un groupe positif. Le nom, déjà. Et l’attitude. Posez une bouteille de whisky sur la table, les Alrights sortent les verres. Posez la tête de lecture n’importe où dans le catalogue de Django Reinhardt, Rémi Alright sort la six cordes. Et Arthur Alright les balais. Posez la tête de lecture n’importe où dans le catalogue de Bob Dylan, Prokop sort les bottines Chelsea first. Puis l’harmonica. La bouteille à moitié vide. Rémi sonne comme Michael Bloomfield, Arthur comme Nick Knox et Prokop, comme sa veste de cachemire qui glisse par terre. La bouteille vide, les Alrights sortent les crocs, mettent les potentiomètres au max et sonnent comme les Alrights. Paul Alright sort la hache, mais Paul Alright was a good man.

X