communiqué de presse relatif à la rencontre structuration d’un réseau filière musiques actuelles Grand Est, qui s’est déroulée le 02 octobre 2017 à Strasbourg

Une réflexion commune pour co-construire un réseau des musiques actuelles Grand Est

Anne Mistler, Directrice régionale des affaires culturelles du Grand Est et Pascal Mangin, Président de la Commission Culture de la Région Grand Est, ont présenté récemment à la Laiterie (Strasbourg), leur vision des enjeux pour une structuration d’un réseau filière des musiques actuelles dans le Grand Est. Plusieurs intervenants et près de 120 acteurs du secteur ont également pris part à cette rencontre, Joël Beyler, Président de la Fédération des labels et des producteurs phonographiques alsaciens (Fédélab), Cédric Cheminaud, Administrateur du réseau Pôles musiques actuelles Champagne-Ardenne (POLCA), Sébastien Cornu, Consultant Économie Solidaire, culture et développement local, Henri Didonna, représentant du réseau Musiques Actuelles en Lorraine (MAEL), Emmanuel Negrier, Directeur de recherche au CNRS, et Denis Talledec, Directeur général de la Fédération nationale des cafés culturels.

Suite à la fusion des régions et au nouveau découpage territorial, les acteurs des musiques actuelles se voient offrir de nouvelles possibilités de coopérations dans le Grand Est. La définition des missions d’un futur réseau filière des musiques actuelles constitue une priorité à l’échelle de ce nouveau territoire. Cette rencontre-réflexion, inscrite dans la continuité des travaux engagés au cours des derniers mois, a notamment permis d’échanger avec la centaine de participants autour d’objectifs et de missions communs et d’apporter à tous le même niveau d’information. Pour la Région Grand Est et la DRAC Grand Est, elle a aussi permis d’officialiser le lancement d’une étude-action pour la structuration d’un réseau filière des musiques actuelle et d’annoncer la signature d’une convention de partenariat annuelle et expérimentale avec le Centre National de la Chanson, des Variétés et du Jazz (C.N.V). Ce partenariat permettra de lancer deux appels à projets, l’un lié à la coopération entre les festivals, l’autre au numérique.

À PROPOS DU SECTEUR DES MUSIQUES ACTUELLES

Le secteur des musiques actuelles en France s’est structuré depuis une trentaine d’années et de nombreux réseaux territoriaux ont émergé. Il s’est, au fil des décennies, professionnalisé et assume sa volonté de recherche, d’expérimentation et d’innovation, sociale, sociétale ou économique. La filière des musiques actuelles affiche comme objectifs, pour ce futur réseau, le soutien et la promotion aux différents acteurs et initiatives du territoire du Grand Est, tout en échangeant avec les collectivités publiques, et ce, dans un esprit de co-construction. Ces réseaux représentent souvent une multiplicité d’acteurs qui ont souhaité coopérer et construire ensemble un réseau sur la base de valeurs et d’objectifs communs.

X