Le marché de la musique enregistrée a progressé de + 3.9% en 2017, pour la deuxième année consécutive (+5.4% en 2016) et atteint 723 M€. Résultat des efforts déployés par les producteurs et toute une filière pour s’adapter à la nouvelle donne numérique, cette reprise est encourageante.
Mais si la reprise se dessine, elle est encore fragile. Avec 583M€, le chiffre d’affaires physique et numérique commence tout juste à recréer la valeur perdue et n’atteint que 40% du marché de 2002 (1.43Mds€). Les producteurs de musique sont optimistes, mais considèrent ces indicateurs avec prudence : la dynamique de la production n’est pas encore pérenne, les nouveaux modèles économiques ne sont pas encore matures.

Deuxième année consécutive de croissance depuis 15 ans

 

X