communiqué

En mai 2020, Caesaria sortait un EP cinq titres produits avec Brett Shaw (Foals, Florence & the Machine) et Christophe Pulon (Colt Silver, 1984).
Alors que l’année 2020 a pris une autre direction, Caesaria décide de revisiter ses chansons à l’aide d’une guitare, d’un piano et de leurs voix. Touchant et sincère, le groupe nous emmène aux premières heures de l’écriture de ses chansons.

À propos de l’EP “Connection Loss”

Et si le rock investissait les clubs ? C’est l’idée excitante des quatre turbulents membres de Caesaria, complices de longue date. Leur vision tient en deux mots : club-rock. “Quand on n’entre dans aucune case, on s’en fabrique une”, vous diront-ils, et on la trouve entre les riffs bruts du rock et les boucles frénétiques de l’électro.
Un net penchant british, des refrains qui donnent chaud sur la piste : c’est comme si les Klaxons avaient copulé avec LCD Soundsystem, donnant cette chimère nerveuse et calibrée pour exploser en live. Après deux EP en 2018 et 2019, les vingtenaires ont collaboré avec Brett Shaw (Foals, Mark Ronson) pour cristalliser l’essence club rock dans un troisième projet infernal et sans concession. Suffisamment d’arguments pour faire du genre la vague rock rafraîchissante des années 2020.

CAESARIA

rock / Strasbourg
Site internet: www.caesaria.fr

 

X
X