Un nouveau Contrat territorial d’éducation artistique et culturelle dans le Grand Est : Haute-Marne

communiqué

Le 4 mai 2022, s’est tenu, à Chaumont, au Château du Grand jardin, le premier comité de pilotage du Contrat territorial pour le 100% éducation artistique et culturelle, au service d’une ambition éducative de développement culturel et de cohésion du territoire de la Haute-Marne.

Un partenariat historique fort entre le Département et les services de l’Etat

Depuis les années 2000, en 2000, 2004, 2008 et 2014, plusieurs conventions cadres successives « pour les parcours d’éducation artistique et culturelle en milieu scolaire » ont associé la Direction régionale des affaires culturelles du Grand Est (DRAC), le rectorat /  Direction des services départementaux de l’Education Nationale, le Département de la Haute-MarneCANOPÉ et Arts Vivants 52.
Ces conventions ont permis de mettre en place de nombreuses actions de sensibilisation et des pratiques artistiques mettant en présence élèves, artistes professionnels et œuvres contemporaines ou patrimoniales de référence.

Le Contrat territorial pour l’éducation artistique et culturelle (CTEAC) de Haute-Marne, signé le 12 avril 2022, par l’ensemble des partenaires réaffirme l’enjeu majeur que constitue une éducation artistique et culturelle ambitieuse dès la petite enfance, continue et cohérente tout au long de la scolarité et sur tous les temps de l’enfant et de l’adolescent. Ils s’engagent à faire de la prise en compte de la jeunesse une priorité de leur action à travers la mise en œuvre territoriale du 100% éducation artistique et culturelle qui permet de conjuguer l’ambition éducative et les objectifs de développement culturel et de cohésion sociale des territoires.

Afin de marquer l’ambition de l’Etat, la Directrice régionale des affaires culturelles Grand Est, Christelle Creff et le Président du département de la Haute-Marne, Nicolas Lacroix, ont participé aux travaux du tout premier comité de pilotage du CTEAC.

Le label 100% Education artistique

Le label 100% EAC vise à distinguer les collectivités qui portent un projet ayant pour objectif de proposer un accès à une éducation artistique et culturelle (EAC) à l’ensemble des jeunes de leur territoire, de la petite enfance à l’université, dans l’esprit de la Charte pour l’éducation artistique et culturelle élaborée par le Haut Conseil de l’éducation artistique et culturelle. Cette labellisation doit permettre aux élèves de 3 ans à 18 ans, âge limite du pass Culture, de bénéficier d’un parcours cohérent. L’obtention du label fait l’objet d’un appel à candidature (voir le précédent appel à candidature)

Il s’agit du deuxième contrat signé à l’échelon départemental dans le Grand Est, après celui des Ardennes. La Direction régionale des affaires culturelles du Grand Est (DRAC) soutient le CTEAC de la Haute-Marne à hauteur de 181 105 €.

Les trois piliers de l’éducation artistique et culturelle

Trois piliers étayent l’éducation artistique et culturelle et permettent de développer une approche sensible et critique du monde :
– la rencontre directe avec les œuvres, les artistes et les professionnels de la culture ;
– le développement du sensible et de l’esthétique à travers le plaisir de l’expérimentation et la pratique artistique ;
– la construction d’un sens critique et le développement d’une relation à l’art.

Le contrat territorial d’éducation artistique et culturelle de la Haute-Marne

Conclu pour trois ans, il a pour ambition de toucher 100% des enfants et des adolescents de Haute-Marne, c’est à dire de permettre à tous les jeunes, de toutes origines sociales et géographiques, d’accéder à une éducation à l’art et par l’art durant les temps scolaires, périscolaires et hors temps scolaire de 0 à 18 ans, par une animation du territoire en concertation avec toutes les forces vives.

Pour atteindre cette ambition, les signataires s’engagent à renforcer et faire converger l’action publique consacrée à l’éducation artistique et culturelle (EAC) sur le territoire. Ils s’engagent dans la structuration d’un cadre partenarial visant à élaborer une offre cohérente, de qualité et pérenne.

Les objectifs de la convention

– renforcer la gouvernance de la politique d’EAC en l’ouvrant à d’autres partenaires : communes, intercommunalités, opérateurs culturels…, en portant une attention particulière aux territoires prioritaires éloignées de l’offre culturelle ;
– construire une culture commune de l’action d’EAC partagée par tous les acteurs et opérateurs culturels, en s’ouvrant aux acteurs du champ social, médico-social, sanitaire, de la petite enfance, de l’éducation populaire…
– expérimenter de nouveaux formats d’intervention avec une programmation pluriannuelle en prenant en compte les différents temps de l’enfant ;
– mettre en place une politique ambitieuse d’éveil artistique et culturel pour les tout-petits ;
– adossée à un diagnostic territorial, mettre en place une évaluation de l’impact du CTEAC, partagée et concertée, qualitative et quantitative, annuelle.

X
X