autoportrait

« La musique de Solaris Great Confusion respire profondément les territoires où il s’aventure et qu’il fait siens avec quiétude. On parle ici de psychédélisme tamisé et hypermoderne, d’un raconteur raffiné, de l’essence de certaines ballades qui sont tout à la fois urbaines et bucoliques, de touches subtilement épiques par moments, où une poignée de décennies s’entrechoquent, ou plutôt coexistent. Des météorites pop à la fierté discrète où les styles s’interpénètrent, tour à tour étincelantes et sombres et fusionnant en un délicat magma qui se répand dans votre tête et vous envahi d’une chaude bienveillance. A vous demander depuis combien de temps vous rêvassiez en vous récitant ce chapelet de chansons qui apaise l’esprit. » (Massimo Bernardi)

X
X