communiqué
LA SPPF TOTALEMENT MOBILISÉE AU SERVICE DE SES MEMBRES: VERSEMENT D’UNE AVANCE EXCEPTIONNELLE DE 4MILLIONS D’EUROS RECOUPABLE SUR LES DROITS VOISINS A FIN 2021.

Face aux conséquences dramatiques de la fermeture des salles de spectacles et de la totalité des magasins spécialisés dans la vente de biens culturels, les producteurs phonographiques sont confrontés à une situation financière difficile voire de détresse pour certains. Les ventes physiques ont en effet représenté l’an dernier 37% du total des revenus liés aux ventes physiques et numériques.

Les droits voisins vont également être impactés par la crise: la fermeture totale, même si elle est temporaire,de la plupart des établissements qui diffusent de la musique (bars, restaurants, discothèques, lieux publiques…) va entrainer une baisse importante des droits voisins dans les prochains mois voire en 2021. Les baisses de recettes publicitaires des médias (radios, tv) vont également affecter nos perceptions.

Malgré ces perspectives difficiles,la SPPF a décidé d’apporter un soutien immédiat et significatif à ses membres par le versement d’une avance exceptionnelle de 4millions d’euros. Cette avance va bénéficier aux producteurs indépendants développant des carrières d’artistes interprètes de la musique, car ce sont eux qui subissent de plein fouet la fermeture des magasins spécialisés dans la vente de supports physiques.

«Après le spectacle vivant, la musique enregistrée est atteinte à son tour par les conséquences économiques du Covid 19. La production phonographique française est en grande partie irriguée par des PME et des TPE. Mais ce sont aussi les maillons les plus fragiles de l’écosystème de la production. C’est pourquoi la SPPF se devait de leur apporter un soutien financier afin de limiter au maximum des situations d’asphyxie. Nous allons ainsi débloquer rapidement 4millions d’euros aux producteurs qui développent des carrières d’artistes de la musique et qui sont touchés de plein fouet par la fermeture des magasins. Cette avance financière ne sera recoupée sur les droits à venir qu’à fin 2021.»
Jérôme Roger –Directeur Général

Plus que jamais, la SPPF met tout en œuvre pour assurer la continuité de ses activités:

  • En maintenant les commissions d’attributions des aides à venir
  • En permettant à ses associés de procéder aux démarches ordinaires (dépôts de leurs enregistrements phonographiques et vidéographiques, versements de leurs droits etc…)
  • En s’attachant à préserver les répartitions de droits à venir

Jérôme ROGER–Directeur Général
Contact: Valérie Thieulent-valerie.thieulent@sppf.com

SPPF | 63 Boulevard Haussmann | 75008 Paris | 01 53 77 66 55 | www.sppf.com

Loader Loading...
EAD Logo Taking too long?

Reload Reload document
| Open Open in new tab

Télécharger [369.19 KB]

 

X
X