autoportraits
DAS WHIZZZ, trio bancal jouant une sorte de garage primal et direct sans solo ni trompette, délivre ses chansons bricolées en angliche ou en français. Larsen, delays et fuzz comme s’il en pleuvait sur la Valley Of Lorraine. Une vraie partouze rock à vous filer la Cramps! à voir live bientôt dans vos contrées: Today la Meuse, Tomorrow the World!

Armé de guitares Lapsteel, d’une cigare-box, d’une senza et d’une loop-station, SHAKE THE DISEASE revisite le folk blues américain et l’emmène sous nos néons pour une brève autopsie sentimentale et charnelle.

X