autoportrait
Autour d’un tuba, d’une guitare, d’un piano, d’un violon alto et d’une batterie, deux chanteuses nous confient leurs sautes d’humeur, leurs doutes, nous parlent de leurs histoires d’amour avec un soupçon de candeur, d’humour et de poésie. Les Bêtises, ça commence par des copines qui chantonnent du Sabine Paturel sous leur douche et qui se prêtent finalement au jeu de la scène. Et là, ce n’est pas qu’une histoire de nanas ! Un penchant pour la valse et la pop de salon, un attrait pour le reggae, le tango, ou encore le hip-hop et le zouk-rock, Les Bêtises c’est un bon petit remontant : de la chanson française, efféminée et pleine d’énergie !

X