sortie de l’album éponyme de LUCY MILLER & THE DOG ROSES [folk / Strasbourg]

communiqué

Enregistré en décembre 2019 au siège de Soleils Bleus, le premier album éponyme de Lucy Miller and the Dog Roses a débuté par une sélection de poèmes et chansons de Lucy pour guitare et voix, qui ont ensuite été étoffés collectivement avec Stéphane Clor (violoncelle, effets, objets , voix), Léonie Risjeterre (bodhràn, guitare préparée, objets, voix) et Ross Heselton (guitare électrique, voix, harmonica) sous le nom de The Dog Roses.

Alors que certains arrangements ont tenté de s’adapter étroitement aux formats de chansons originales et de mettre en évidence et de renforcer ce qui était déjà présent en eux (Lion’s Heart, Dark Blue Charcoal, It Could Have Been Very Beautiful), certains s’en sont écartés, les interférant avec eux afin de contester les et changez-les en quelque chose de plus fragile et complexe (Johnny’s By The Water). Pour les poèmes, une méthode plus improvisée a été adoptée, façonnant des textures et des paysages sonores dans lesquels les poèmes fragmentés de Lucy pouvaient apparaître et disparaître, chuchotés dans le microphone (Moon Poem, Intro), ou permettant des surprises, comme le chant de Lucy d’un Wordsworth. poème au rythme du bodhràn (Ode à l’enfance).

X
X