autoportrait
Un morceau électronique et sombre aux influences metal. Les paroles «I want to shut off my brain» se répètent en boucle exprimant la difficulté de vivre avec un esprit obsessionnel. Des cris de rage viennent ensuite remplacer les voix puis le morceau se termine finalement sur une lueur d’espoir avec la phrase hurlée «Let’s open the cage» exprimant un désir d’émancipation de ce cercle d’angoisses sans fin.”
Il s’agit d’une animation dessinée en stop motion que j’ai superposée à une vidéo de mon vrai visage immobile (la superposition s’est faite en post production).
L’animation seule se meut, elle évoque des émotions, un imaginaire, une activité et une agitation internes intenses qui, dans la vraie vie, sont dissimulées derrière une façade stoïque (le visage) mais qui, dans ce clip, prennent le dessus sur cette “façade”. Comme si l’on pouvait voir les émotions et énergies (plutôt angoissantes ici) à travers la peau.

OCEYA

hip hop / Altkirch Contact: Océane Pastier
Téléphone artistes: 0629672748
X