Service civique dans la culture : «On se fait exploiter mais on est consentant»

Travail de larbin ou postes à responsabilité… «Libération» a recueilli une trentaine de témoignages de volontaires, de la Gaîté lyrique à Manifesta, dont les tâches dépassaient largement le cadre de leur mission d’intérêt général. Une dérive d’autant plus inquiétante que ces postes sont rendus indispensables au fonctionnement de structures associatives.

Source / Lire la suite : Service civique dans la culture : «On se fait exploiter mais on est consentant»

X
X