Depuis que le COVID circule, les discothèques sont vides et la vie nocturne s’est arrêtée. Quelles conséquences aura cette longue pause sur la pérennité des établissements de nuit, ainsi que sur la qualité de la programmation qui suivra ?

Les optimistes me disaient que ça allait repartir vite, j’y avais presque cru. Maintenant, certains articles de presse affirment que dans d’autres pays, aussi touchés par le virus que la France, la réouverture des discothèques serait repoussée jusqu’en 2021. C’est logique, après la fin de ce confinement la crainte de la proximité va rester, toute la communication va dans ce sens.

Source / Lire la suite : Quel avenir pour les salles de concert et de danse ?

X
X