contexte
Les Nuits Électroniques de L’OSOSPHERE reviennent sur le Quartier Laiterie les 13, 14, 20 et 21 septembre 2019 avec 4 nuits au cœur de la ville, sur un quartier de 4 dance-floors !
Dans le cadre du programme des Avants-Nuits et Après-Nuits, L’OSOSPHÈRE propose également des évènements satellites et complices se déroulant dans divers lieux de la ville… Rendez-vous cette fois-ci à La Kulture, le fameux club strasbourgeois situé au 9 Rue des Bateliers pour une conférence inédite à Strasbourg.

“Petite histoire de la dance music engagée”

Dans le cadre de L’Ososphère, et en complicité avec La Kulture, la Plateforme Artefact PRL – CRMA Laiterie.
Une conférence animée par Maxime Delcourt.
Les reportages et les articles consacrés à l’Histoire de la musique électronique en dépeignent souvent une vision uniformisée : la techno et la house sont des musiques produites par des minorités (noires aux États-Unis, homosexuelles à New-York, indigentes à Détroit) qui substituent la musicalité et la rythmique au langage afin d’échapper à une réalité oppressante. Au point d’inviter presque inévitablement l’auditeur à brûler le dancefloor plutôt qu’à pendre le patron de son entreprise ? Pas vraiment. Car, si l’engagement passe essentiellement par le langage, l’éradication du langage ne signifie pas pour autant une absence de sens. On peut le trouver au cœur de la musique, dans le titre du morceau, dans l’artwork de l’album ou dans la démarche artistique de l’artiste. Il existe d’ailleurs assez d’exemples – mouvements entiers, simples morceaux isolés – infirmant l’idée manichéenne selon laquelle danser et penser sont deux activités qu’on ne peut réconcilier.
Cette conférence en livre une liste non exhaustive, des productions d’Underground Resistance au Voguing, en passant par les prêches religieux de Todd Edwards ou la lutte des classes d’artistes comme K.O.C.

Maxime Delcourt : Rédacteur en chef adjoint de Jack, Maxime Delcourt est journaliste culturel indépendant, notamment pour Les Inrockuptibles, VICE France et Brain Magazine. Il est l’auteur de trois ouvrages chez Le Mot et le Reste, « Free jazz, Il y a des années où on l’on a envie de rien faire. » « 1967-1981 chansons expérimentales » et « 2Pac, Me Against The World. »

RADIO EN CONSTRUCTION

radio / Strasbourg
Travail BP 80124 Strasbourg 67069 Téléphone professionnel: 03 88 600 915 Site internet: www.radioenconstruction.com
X