Le marché français du spectacle vivant a démontré sa capacité d’absorption de nouveaux lieux, avec une croissance de 15 % des recettes de billetterie en 2017.
« Que n’a-t-on entendu sur les méfaits de la surcapacité annoncée des salles de spectacle ! », s’exclame Philippe Nicolas, directeur du Centre national de la chanson, des variétés et du jazz (CNV). Entre l’ouverture, en 2017, de la Seine Musicale sur l’île Seguin à Boulogne-Billancourt et de l’U Arena à Nanterre (toutes deux dans les Hauts-de-Seine), la réouverture de la Salle Pleyel et du Bataclan à Paris ou encore l’arrivée du festival Lollapalooza dans la capitale, le marché a démontré sa capacité d’absorption de nouveaux lieux.

Source : Les nouvelles salles de musique font un carton

X