Le secteur de la musique défend ses crédits d’impôt – Le Monde

Les professionnels de la musique prient pour la pérennité des crédits d’impôt consentis à la production phonographique depuis 2007. Ces aides triannuelles n’avaient pas été reconduites au-delà de 2019 par Françoise Nyssen, ex-ministre de la culture, le temps d’obtenir une analyse complète de tous les crédits d’impôt existant dans le secteur culturel. Si ces aides sont bien inscrites dans le projet de loi de finances examiné par les députés, pour sa partie dépenses, à partir du lundi 29 octobre, rien n’est prévu pour leur prorogation dans un an. Pour le crédit d’impôt accordé aux spectacles vivants depuis 2015 en revanche, le dispositif, sans limitation de durée, est calé. Néanmoins, il reste à la merci d’amendements de députés en guerre contre les niches fiscales.

Source : Le secteur de la musique défend ses crédits d’impôt

X
X