Menacés par les multinationales, les organisateurs indépendants de concerts et de festivals s’inquiètent de la possible émergence d’un «Google du spectacle vivant». Et misent sur l’artistique et l’innovation pour continuer d’exister.
Source : Le concert à l’âge industriel – Culture / Next

X