Le business des YouTubeurs dans le Rap

Si je vous dis THEODORT ou Inoxtag, Tibo InShape, Mister V ou encore Michou, PRIME et RASKA… qu’ont-ils en commun ? Ils ont tous fait le choix de mêler au moins une fois dans leur carrière deux des industries les plus populaires en France : le Rap et le divertissement. Parlons-en sous des angles encore jamais abordés ici, dans cette nouvelle analyse. Au cour de cette analyse sur le business des youtubers dans le rap, je ne vais pas vous parler de leur légitimité à rap ou de leur crédibilité. Non, l’idée est de poser des bases communes entre ces deux métiers, pour voir en quoi mélanger le RAP au DIVERTISSEMENT est un des combo les plus profitable sur Internet, quelles sont les conséquences négatives et positives à cela notamment auprès des jeunes… on clôturera en parlant de l’eldorado Tiktok pour les rappeurs ET vidéaste, puis de l’absence de quelconque bide / badbuzz pour les youtubeurs qui sortent des albums (malgré des chiffres très fragiles).

X
X