L’instrument, symbole du rock et de la musique en bande, ne fait plus rêver ni vendre. Il incarne aussi un virilisme passé de mode.
La guitare ne me démange plus. Et ce triste constat s’affiche sur les murs de mon salon, où s’alignent sagement, en batterie de cuisine, une Fender Jaguar, une basse Précision de 1972, une Hofner Viola et deux acoustiques, une Takamine de 1981 et une Martin en matériaux recyclés. Les experts apprécieront…

Source / Lire plus : La guitare électrique n’est plus branchée

X