La fabrique des masculinités au travail, et si c’était ça le nœud du problème

La fabrique des masculinités au travail : et si c’était ça le nœud du problème ?

Il paraît que les hommes changent et que la virilité est en crise. Le marché de l’emploi s’est féminisé, de grands patrons s’engagent en faveur de l’égalité professionnelle et des lois en garantissent son application. Pourtant, les inégalités résistent et le monde du travail n’en finit pas de prouver qu’il est une arène dominée par les hommes. Comment l’expliquer ? La sociologue Haude Rivoal a mené l’enquête. Elle démontre que la domination masculine résiste, qu’elle se transforme et qu’elle opère comme une réponse aux injonctions productives et à la hantise de l’impuissance qui gouverne nombre d’hommes. Jean-Michel Journet est un professionnel de l’industrie musicale engagé contre les violences sexistes et sexuelles de son milieu. Dans cette rencontre inédite, elle et il décortiqueront ensemble et à partir de leurs expériences, les masculinités au travail.

Haude Rivoal : Haude Rivoal est sociologue et féministe. Docteure de l’Université Paris 8, rattachée au CNAM, ses recherches portent sur l’étude des liens entre travail et masculinités. Elle s’intéresse également à l’impact des transformations contemporaines et de l’innovation sur les inégalités femmes/hommes. Elle a publié en 2021, un livre intitulé « La fabrique des masculinités au travail » aux Editions La Dispute.

Jean-Michel Journet : Manager d’artistes, éditeur, directeur artistique et cofondateur de #MusicTooFrance qui dénonce les violences sexistes et sexuelles dans l’industrie musicale. Il siège notamment au sein de la commission égalité femmes-hommes du Centre national de la musique et a collaboré à la création de fiches pratiques sur la réduction des risques de violences sexuelles et sexistes (VSS).

Animé par Maud Raffray

X
X