Les Hopla Guys ont quinze ans. Quinze ans de fêtes, de rires, de danses et de refrains scandés en choeur par le public fidèle et toujours plus nombreux. Mais quinze ans, c’est aussi l’âge où on peut rouler en mob’, boire du pinot noir en cachette, se déniaiser… Le bel âge, en somme ! Pendant toutes ces années, le groupe a accompli quelques faits d’armes retentissants. Lauréats du prix pour la culture alsacienne, le Bretzel d’or en 2016, ils avaient fait parler d’eux dès 2014 et leur Hopl’Award, ou même avant cela avec l’OLCA et le trophée du “Friejohr fer unseri Sproch” (printemps de la langue alsacienne). Ils ont été à l’origine du collectif “6.8.7.7.0” et de leur clip aux plus de 223000 vues contre la propagande du Front National.
Nombre de (très bons) musiciens de la région ont participé à construire leur réputation de “groupe festif alsacien n°1”, et les collaborations n’ont pas manqué. Les Hopla Guys ont participé à l’émergence d’une scène dialectale actuelle, dont ils sont un des fers de lance, ayant parrainé notamment le concours “D’Stìmme” avec la radio France Bleu Elsass. Authentique groupe de musique aux influences jamaïcaines (reggae-ragga, ska et dub), ils avaient quinze ans dans les années 90, et ont autant entendu d’anglais à la radio que d’alsacien dans les rues de leur village, lorsqu’ils rêvaient comme tous bons ados qu’ils étaient, de passer sur MTV…

 

X