autoportrait
Après un premier EP chez Arythmic Records, Letherique revient avec la suite de sa série Emergence dédiée à l’expérimentation autour de ses multiples influences, qu’elles soient techno, ambient et parfois même un peu disco, son péché mignon secret.
Suivant un schéma identique à sa première sortie, ces 3 titres aux horizons très différentes marquent l’état d’esprit du label en faisant tomber les barrières entre genres et ambiances.
Ursa Bella, premier morceau de l’EP, pose les bases d’une belle épopée. Choisi pour représenter la vision du label, ce n’est pas par hasard qu’il en porte même son nom ou… serait-ce l’inverse ? Construit autour d’hybridations discoïdes en évolution constante sur fond de synthés rugissants, il ouvre parfaitement le bal pour laisser ensuite place aux deux morceaux suivants.
Ursa Minor, quant à lui, marie techno de Detroit et house lofisante entrainée par des tribaleries funky et des vocaux éthérés. Puis, Vale Mae Ursa clôture enfin le bal avec un changement d’ambiance radical. A la fois plus fragile et mélancolique, mais aussi plus déterminé avec ces breaks rugueux et ses accords quasi-funestes contrebalancés par un petit vent d’espoir.
A l’image de son créateur, Bella Ursa Recordings débarque ainsi pour prôner l’ouverture, l’originalité et la prise de risque avec un futur catalogue d’artistes, confirmés ou émergents, qui partagent ces mêmes valeurs. Peu importe qu’ils soient d’humeur espiègle, mélancolique ou torturée, tous pourront se retrouver sous le signe de cette nouvelle entité cosmique.
Bienvenu dans l’univers de la Belle Ourse !

LETHERIQUE

electro / Strasbourg
X