Un recensement des plateaux disponibles est en cours pour rouvrir en priorité aux artistes qui n’ont pas pu travailler pendant le confinement.
Stereolux, le théâtre Onyx, à Saint-Herblain, la cité des congrès, la Soufflerie, à Rezé, Le Grand T, La Fleuriaye, à Carquefou, La Bouche d’Air… Les responsables d’une vingtaine de lieux culturels ont décidé de traverser main dans la main « cette crise » que vit le secteur culturel, en privilégiant la « coopération plutôt que le chacun pour soi, la complémentarité plutôt que la compétition ».

Source / Lire la suite : Déconfinement. Les salles culturelles de la métropole solidaires face à la crise

X