“Crysta Ensolaris”, nouvel EP de LA FORGE [electro / Reims]

communiqué
Quelques mois après avoir convié huit producteur-rice-s francophones de haut-vol pour un long format, La Forge s’écarte momentanément de la formule ‘Crysta Ampullaris’ pour une proposition plus radieuse et solaire. Dans ‘Crysta Ensolaris’ s’exprime l’optimisme du retour à la fête tant attendu après plus d’un an de privation, comme un besoin manifeste de se retrouver et de communier pendant ces doux moments de rêverie, diurnes comme nocturnes, qui nous manquent tant.
Retour au format EP pour notre noyau dur composé des producteurs Nigm, Slowglide, Lebird, Shonen Bat et Ayuji, qui nous gratifie de cinq tracks à très haut potentiel U.V. Introduction tout en douceur avec ‘Ephemeral’ de Nigm, pépite downtempo introspective aux allures de voyage mystique en plein zénith, parsemé de mirages et autres illusions soniques. Slowglide fait monter l’acide à grands renforts de breakbeats dans l’incantatoire ‘Solstice’, morceau psychédélique aux relents big beat parfaitement calibré pour ambiancer une teuf néopaïenne.
Soudain, l’éclipse. Banger electro de haute voltige, ‘Adonia’ de Lebird nous emmène au fond d’une nuit caniculaire dans laquelle les chairs ondulent et se choquent, le souffle coupé par les impacts de kicks. L’enfant terrible Shonen Bat nous propulse ensuite dans une gigantesque rave solarpunk en gravité zéro avec ‘Planet Serotonia’, morceau extraterrestre hybride entre house breakée et UK hardcore protéiné. Enfin, Ayuji conclut l’épopée avec ‘Heliopolis’, petit joyau de house solaire et véloce mélangeant techno de Détroit et sonorités trance, dernier rush de dopamine au lever du soleil avant que la fête se termine.

 

X
X