S’inventer un pseudo sans voyelles, jouer le clin d’œil référencé ou tout simplement faire confiance à son état civil : il y a mille stratégies pour choisir son nom de scène. Mais à l’heure des réseaux, cette signature doit surtout être libre de droit et facile à trouver sur un moteur de recherche. Et le glamour dans tout ça ?

Source : Comment se faire un nom (de scène) – Culture / Next

X