Autodidactes, les rappeurs ont su s’affranchir des « contrats d’artistes », largement à l’avantage des maisons de disques pour gérer seul leur carrière.

Source : Comment les rappeurs ont bouleversé les contrats musicaux – Les Echos

X