Comment le rap français est devenu le meilleur ami de la variété – Le mouv’

On ne compte plus les duos improbables et artistes rap qui assument un virage pop en 2018 mais à une époque le genre s’est pourtant construit en “n*quant la musique de France”…

Au printemps, en pleine promotion de son dernier album, Maître Gims affirmait à qui voulait l’entendre que le rap était devenu la nouvelle variété, prenant son exemple personnel pour vérité générale : parti du rap, il avait petit à petit basculé vers le chant, jouait, en termes de chiffres et de notoriété, dans la cour de M. Pokora, Julien Doré et Kendji Girac, et pouvait même se permettre de collaborer avec Vianney. L’affirmation de Gims a cependant soulevé quelques protestations du côté de la base dure du rap français, celle qui refuse de s’aventurer sur le terrain du mainstream, et d’entamer une évolution forcée vers les rythmiques reggaeton et les refrains chantonnés.

Source : Comment le rap français est devenu le meilleur ami de la variété / mouv’

X
X