“Clmax”, nouvel EP de INK [jazz / Strasbourg]

communiqué
Existe-t-il une mécanique du fantasme ? Comment toucher avec des mots ce qui, précisément dans le sentiment amoureux, échappe à l’intellect et à toute forme de rationalisation ? Nous faisons le pari que l’art (et en particulier la musique) peut répondre à cette question en la transcendant. Climax est le résultat d’un travail autour de la solitude en amour et les mécaniques à l’œuvre dans le désir, le fantasme, et le « délire amoureux ».

autoportrait
Fantasmes projetés sur la trame d’un réel qui se meut en échos électro-acoustiques, rêves censurés traduits en matières sonores denses et compactes, INK se joue des codes et des barrières. Puisant dans le jazz et l’improvisation un langage commun, le quartet survolté emmené par le batteur Victor Gachet caresse les frontières de l’électronique dans un incessant dialogue avec la beauté du silence.  

X
X