les echos logo
les echos logo

Cashless et festivals unis pour le meilleur et pour le pire – Les Echos

Les festivals de musique s’arrachent les solutions de paiement sans contact qui favorisent la consommation. Pourtant, en cas de panne, ils ne sont pas encore assurés et les pertes peuvent être retentissantes.Enfin libres ! Affranchis de leurs porte-monnaie, billets et autres moyens de paiement qui s’égarent au fil de la soirée, les festivaliers peuvent vaquer à leurs occupations l’esprit libre. Cette liberté, ils la doivent au cashless.

Source : Cashless et festivals unis pour le meilleur et pour le pire – Les Echos

X
X