communiqué
Suite logique de l’album précédent “Éclats d’un verre jeté par terre”, “Après-guerre” est un journal intime sonore, la bande-son d’un film autobiographique, couvrant les années 2019-2020. Il commence dans une grande agitation, comme un film promettant de nombreux voyages et rebondissements, un film brusquement interrompu par le confinement. Dès lors, le disque se cherche, se reconstruit peu à peu, exhume de vieilles mélodies souvent restées inédites, convoque des souvenirs au fil du temps. Entrecoupé de séquences bruitistes et expérimentales, “Après-guerre” prend finalement une dimension résolument ambient et minimaliste. Alors, entre le bruit des tronçonneuses et les crises d’anxiété, une forme de tranquillité s’affirme, parfois triste, parfois nostalgique, étrange — comme une cicatrice.

X