communiqué
AJC a le plaisir de vous communiquer cette étude « Les structures de diffusion du jazz en France », résultat d’une enquête portée auprès de nos membres. Cette première vient marquer notre volonté d’initier un travail d’observation sur le secteur du jazz et des musiques improvisées mais aussi notre souhait de poursuivre et renforcer notre production d’analyses et d’études.

La publication de cette étude conclut un travail, initié en 2016, modélisé grâce à la méthode OPP (Observation Participative et Partagée), qui repose sur l’accompagnement et l’implication des parties prenantes tout au long du travail d’enquête. Aujourd’hui, cette méthode nous autorise une meilleure connaissance des structures de diffusion du jazz et des musiques improvisées en France et donne à voir les spécificités historiques, politiques, territoriales, économiques et artistiques de nos adhérents.

En 2017, ce sont 80% des adhérents français membres d’AJC qui ont participé à cette enquête, portant sur leur exercice d’activité 2016. Qu’ils en soient tous remerciés et que cette enquête puisse souligner leur investissement au quotidien dans la diffusion, la production comme la promotion de ces musiques.

Cette étude donnera lieu, dans les prochains mois, à différents temps de présentation en région dans le cadre de rencontres organisées avec nos adhérents.

X