A l’écoute des musiques d’ailleurs – France Inter

A travers diverses cultures du monde, l’anthropologue Victor A. Stoichita nous montre comment la musique nous fait rire, danser, ou au contraire, brûler de rage.

Dans le village de Zece Prăjini, en Roumanie, l’anthropologue Victor A. Stoichita a passé du temps à discuter avec les habitants et les musiciens tsiganes. C’est par leurs “ruses et malices” que ces derniers rendent leurs mélodies plus efficaces : ils font danser les auditeurs et instillent la joie lors des mariages et baptêmes, ou créent la tristesse et la mélancolie lors des enterrements.

Source : A l’écoute des musiques d’ailleurs

X
X