Premier extrait de son nouvel album “Tant que rien ne m’arrête”

autoportrait
C’est un artiste incontournable, vraie révélation musicale de ces deux dernières années, il ne quitte plus le paysage musical depuis sa 1ère apparition en 2016 avec son tube « un homme debout » (single de diamant), et depuis, Claudio Capéo enchaîne les succès, ça va ça va (single d’or), Riche (single d’or), ou encore son duo sur Un peu de rêve avec Vitaa (single d’or).

Son dernier album s’est classé N°1 des ventes dès sa sortie pendant 5 semaines consécutives et s’est écoulé à plus de 700 000 exemplaires, faisant de cet opus le plus gros succès pour un artiste révélation.

Après une tournée de 2 ans à guichet fermé et un album certifié disque de diamant, Claudio Capéo, toujours armé de son accordéon présente son nouvel album :

TANT QUE RIEN NE M’ARRÊTE.

C’est une chanson ouvre cet opus, une ode à ses origines italiennes avec son refrain dans sa langue maternelle (ses parents ont immigré en France dans les années 80). Telle une carte d’identité Claudio se dévoile un peu plus comme le musicien itinérant qu’il est, rayonnant d’influences aussi variées que solaires.

Plus qu’un titre d’album, c’est un état d’esprit. « Tant que rien ne m’arrête » est un état d’esprit dans lequel Claudio se trouve depuis qu’il touche enfin à ce pourquoi il travaille si dur depuis des années, accompagné de la voix puissante de TOM WALKER, il nous raconte avec ferveur que le chemin est semé d’embuches et qu’il faut savoir se relever pour obtenir ce que l’on souhaite.

La tolérance, une valeur qui définit cet artiste au grand cœur. Il le met en avant dans ma jolie, à travers l’histoire de cette petite fille qui n’est pas dans les codes de beauté dictés par notre société et qui avec son cœur d’enfant doit faire face à ce monde et se construire avec les jugements des autres pour seul repère.Bercé par la voix de Claudio, elle comprendra que la vie vaut d’être vécue. Joli pied de nez à son adolescence.

En 2 ans de carrière, Claudio en a rencontré des gens et parfois il se lie même d’amitié. C’est comme cela qu’est né et toi écrit composé et réalise par BOULEVARD DES AIRS. Ils mettent en lumière la joie de vivre de Claudio Capéo, et sa soif de vivre sa vie sans en perdre une seconde.

Claudio ne perçoit pas la vie sans partage, c’est ce qui donne naissance à ta main, 1ER extrait de cet album. Ce titre rempli de solidarité ressemble plus un hymne fédérateur qu’à une chanson. Il fait la connaissance de Paul Ecole (Christophe Maé, Calogero) à qui il confie cette idée qu’avec une main on peut changer le monde. La réalisation est confiée à John mamann (un peu de rêve)

La nouveauté l’intrigue, il va donc à la rencontre de Renaud Rebillaud (GIMS, Kendji), avec qui il enregistre Je sais pas vous, chanson dans laquelle on découvre un homme qui décide de prendre sa vie en main, et de plus laisser personne choisir pour lui. La rencontre avec Matthieu Mendes (Matt Pokora, Lillian Renaud), sur la lumière ou la rage, lui permet de s’essayer à une variété française plus traditionnelle.

Mais Claudio reste quelqu’un de loyal et il s’entoure à nouveau de Nazim Khaled et le duo Silvio Lisbonne et Manon Romiti à qui on doit notamment « Riche » « ça va ça va ». Amis depuis 3 ans, Claudio Capéo se sent plus à l’aise d’aborder des sujets personnels, c’est comme ça qu’on obtient mourir d’armure où cet artiste pudique en sentiments se livre un peu plus sur sa façon d’aimer.

X