L’Opéra était jadis situé à l’emplacement de l’actuel Musée des Beaux-Arts, place Stanislas. Ce Théâtre de la Comédie, construit en 1758 sur l’initiative de Stanislas, fut totalement détruit par un incendie dans la nuit du 5 au 6 octobre 1906.
Sa reconstruction fait naître toute une série de polémiques quant à son nouveau point d’ancrage. Par rapport au développement de la ville, certains souhaiteraient un Opéra plus central ; mais pour beaucoup, il semble primordial de conserver la scène lyrique au cœur du quartier historique construit pendant les années fastes de Stanislas. La séparation de l’Etat et de l’Eglise offre une solution inespérée. En 1909, l’Etat prend possession de l’Hôtel des Fermes – ancienne propriété de l’Evêché – et permet ainsi de maintenir les activités lyriques place Stanislas.
Dès 1906, le concours d’architecte est lancé. Les Nancéiens plébiscitent le projet Art Nouveau d’Emile André, mais c’est l’Alsacien Joseph Hornecker que le jury décide de couronner. Son théâtre à l’italienne, pastiche d’un Opéra du XVIIIème siècle, convient davantage aux standards académiques de l’époque. Le nouveau Théâtre est inauguré le 14 octobre 1919 sous les applaudissements du public qui salua tant l’œuvre de l’architecte que la compagnie de l’Opéra qui donna, ce soir-là, une représentation de Sigurd’ de Reyer.
En 1994, sous la direction de Thierry Algrin – architecte des Monuments historiques – l’Opéra fait l’objet d’une grande restauration dont l’objectif est de recréer à l’identique la salle telle qu’elle était le jour de son inauguration il y a un peu plus de 80 ans.
Le 1er janvier 2006, le Ministère de la Culture et de la Communication attribue à la scène lyrique nancéienne le label d’Opéra national. L’Opéra de Nancy et de Lorraine devient ainsi, après Lyon, Bordeaux, Strasbourg et Montpellier, le cinquième Opéra national en région. Cette distinction constitue une véritable reconnaissance de la qualité du travail artistique et des compétences des équipes de l’Opéra national de Lorraine.

Missions

Sous l’autorité et en lien avec la Responsable de l’action culturelle, l’apprenti participera aux missions suivantes

  • Développement de partenariats :
    • Avec le milieu associatif ;
    • Avec les structures culturelles locales ;
    • Avec les établissements scolaires.
  • Participation aux actions culturelles :
    • En lien avec la programmation artistique ;
    • Projets en audio-description ;
    • Visites de l’Opéra ;
    • Evaluation des actions ;
    • Gestion accueil du public ;
    • Soutenir et accompagner les projets d’action culturelle ;
    • Rédiger des conventions et en suivre l’exécution ;
    • Conception de supports de médiation ;
    • Définir le contenu et la forme d’une action culturelle, en lien avec la programmation de l’Opéra ;
    • Travail logistique et organisationnel ;
    • Encadrement des publics lors d’ateliers de pratique artistique, toutes disciplines confondues.

Profil recherché

  • Créativité, réactivité, rigueur, méthode et autonomie, bon sens relationnel, sens de l’écoute.
  • Bon niveau de culture générale et artistique, grande capacité rédactionnelle.
  • Maîtrise des outils de bureautique, les logiciels graphiques (InDesign, Photoshop) serait un plus.
  • Capacités de compréhension et de transmission de connaissances dans les domaines de la musique et de l’histoire de l’art, même sans acquis préalables.
  • Capacité de synthèse.

Date de prise de fonction : Rentrée de septembre 2020
Date limite de candidature : 25/06/2020
Contrat d’apprentissage

www.opera-national-lorraine.fr

X
X